Actualités sur le gaz : exploration et extraction, acteurs, technologie, consommation, ...

Exploration & Extraction

Le gazoduc Force de Sibérie 2 entre la Russie et la Chine va-t-il « remplacer » Nord Stream ?

Dans une récente interview, le ministre russe de l’énergie, Alexandre Novak, a déclaré que le futur gazoduc Force de Sibérie 2, en discussion depuis des années et qui doit relier les champs gaziers de Sibérie à la province chinoise du Xinjiang, devait prendre la place de Nord Str...

Allemagne, Espagne et Portugal militent pour un gazoduc entre la péninsule ibérique et l’Europe centrale

La hausse des tensions sur l’approvisionnement de l’Union européenne, et en particulier de l’Allemagne, en gaz russe, a poussé le Premier ministre allemand, Olaf Scholz, à relancer publiquement le débat sur la construction d’un gazoduc reliant la péninsule ibérique à l’Europe cen...

Gazpar est en phase de test en IDF

C'est dans le département des Hauts-de-Seine à Rueil-Malmaison que GrDF a débuté les phases de test de Gazpar, son nouveau compteur intelligent. Un test grandeur nature puisque le compteur équipe les foyers de la ville jusqu'à décembre avant le déploiement généralisé à l'ensemble du terr...

À la Une aujourd'hui

Les gisements qui fournissent le gaz naturel sont souvent les mêmes que ceux d’où provient le pétrole. Pour les dénicher, les chercheurs utilisent des sismographes envoyant des ondes et mesurant leur vitesse de propagation. Ces informations permettent ensuite de connaitre les structures géologiques à plusieurs kilomètres de profondeur. Il existe des gisements on-shore ou off-shore. La difficulté de l’extraction dépend du type de gisement.

Rappelons qu’il existe deux types de gaz naturel qui se distinguent selon la profondeur des gisements : le gaz conventionnel et le gaz non conventionnel. En plus d’être plus facile à extraire, le gaz conventionnel permet aussi de bénéficier de taux de récupération de 80%, contre 20% pour le gaz non conventionnel. Notons en revanche que les gisements de gaz non conventionnel sont considérables. L’Agence internationale de l’Energie les estime ainsi à 920 000 milliards de mètres cubes, dont la plus grande partie se trouverait en Amérique du Nord.