Actualités sur le gaz : exploration et extraction, acteurs, technologie, consommation, ...

Gaz naturel en Afrique : les technologies de liquéfaction du sont les plus en pointe du monde

GNL Afrique Gaz naturel
Rédigé par

L'Afrique se distingue par les technologies de liquéfaction les plus en pointe au monde à l'heure actuelle. A tel point que les grands acteurs du GNL lorgnent de près ce qu'il sy passe pour répliquer les techniques employées.

Les observateurs du marché du gaz naturel mondial sont tous d'accord : l'Afrique fait figure d'exemple en matière d'innovation pour ce qui est des techniques de liquéfaction du gaz naturel. A tel point que les pays producteurs songent sérieusement à copier ce qui s'y pratique. C'est le cas avec plusieurs projets d'envergure comme ceux de Tortue FLNG et de Mozambique LNG notamment.

A cheval entre la Mauritanie et le Sénégal, le projet Tortue FLNG vise à exploiter ce gisement de premier plan qui représentera à terme à lui seul plus de 8% de la totalité des réserves gazières du continent. La production débutera à compter de 2022 voire 2023 et s'appuiera sur de nombreuses unités flottantes de liquéfaction, soit au plus près des gisements offshore.

Les compagnies Kosmos Energy et BP sont d'ores et déjà à la manœuvre et porteront le niveau de production à un point tel qu'il représentera à lui seul l'équivalent de la consommation annuelle de la Chine. La technologie de liquéfaction qui sera employée sera innovante puisqu'elle consiste à transformer un méthanier en véritable unité de liquéfaction flottante. D'autres régions du monde comme l'Asie par exemple pensent d'ores et déjà à adapter cette technique pour leurs propres gisements offshore. Cette usine flottante présente des avantages de taille en termes de rapidité de mise sur pied, de rapidité de traitement du gaz naturel et de réduction des coûts d'exploitation.

GNL au Mozambique

Les projets de liquéfaction du gaz naturel au Mozambique ne sont pas en reste non plus question innovation et avancées technologiques. Là où ils vont faire souffler un vent de nouveauté sur tout le marché est sur le fait que la compagnie Anadarko qui est à la baguette a fait savoir que l'unité flottante serait de loin la plus puissante au monde grâce à l'utilisation des toutes dernières techniques de liquéfaction, de production et de traitement du gaz.  Qui plus est, ce projet est avec Tortue FLNG l'un des plus importants du monde car il permettra de fournir en GNL de nombreux marchés exports.

Les opérations en cours au Mozambique auront bien entendu comme autre vertu celle de drainer des investissements. La Standard Bank les estime d'ailleurs dans une fourchette allant de 27 à 32 milliards de dollars, ce qui ajoutera non moins de 15 voire 18 milliards de dollars par an au PIB du pays. A l'arrivée, le Mozambique devrait se retrouver dans le top 5 des plus grands exportateurs au monde de GNL.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

À la Une aujourd'hui