Actualités sur le gaz : exploration et extraction, acteurs, technologie, consommation, ...

Total signe un joli contrat avec l'Indonésie

Total GNL gaz naturel
Rédigé par

Dans la guerre concurrentielle que se livrent les grands groupes énergétiques français et internationaux, Total vient d'inscrire un bel essai en remportant un important contrat de supply en gaz naturel pour un gros demandeur : l'Indonésie.

Alors que le fuel et le charbon sont de plus en plus mis de côté au profit du gaz naturel notamment pour la production d'électricité, le carburant et le chauffage des particuliers et professionnels, les demandes en GNL augmentent régulièrement. Dans ce contexte, Gazprom, Engie et Total entre autre se livrent une féroce guerre pour accroître leurs part de marché. Le Français Total vient ainsi de conclure un important deal avec la société nationale indonésienne Pertamina portant sur la vente d'une quantité croissante de GNL allant de 0.4 à 1 million de tonnes de gaz par an. Un contrat qui court sur une quinzaine d'années et qui débutera dès 2020.

Pour mettre en œuvre ce joli contrat dont le montant n'a pas été dévoilé, certainement pour des raisons de concurrence, Total achètera du GNL pour le compte de Pertamnia aux USA, auprès du gigantesque terminal Corpus Christi LNG, propriété du puissant groupe américain Cheniere Energy, toujours en cours de construction et dont la mise en place opérationnelle est attendue pour 2020. Et pour compléter la demande de l'Indonésie, Total a fait savoir qu'il utiliserait sont "portefeuille mondial de GNL".

L'Asie du Sud-est, une zone stratégique

Cet important contrat remporté par Total est doublement stratégique pour le groupe car si d'un côté il permet d'écouler des quantités importantes de gaz avec les recettes que cela suppose, il permet de l'autre de se positionner comme un acteur de référence sur un marché particulièrement attractif : l'Asie du sud-est. Car même si certains ralentissements économiques se font sentir sur ces marchés, il n'en demeure pas moins vrai que la croissance reste supérieure à bon nombre d'économies occidentales, que le gaz a de quoi se développer plus intensément en termes de variétés d'usages et que le demande pour cette énergie reste plus que conséquente.

Chez Total d'ailleurs, on ne s'y trompe pas : « Ces accords permettent au Groupe de renforcer sa coopération de longue date avec Pertamina et de valoriser nos portefeuilles GNL respectifs », souligne Laurent Vivier, directeur Gaz de Total. « Renforcer notre présence en Asie, notamment au travers de partenariats innovants avec de nouveaux acheteurs de GNL tels que Pertamina, constitue un élément important de notre stratégie. »

0 Commentaires

Laisser un commentaire

À la Une aujourd'hui