Actualités sur le gaz : exploration et extraction, acteurs, technologie, consommation, ...

La chaudière BoostHeat récompensée à la COP21

Gaz naturel COP21
Rédigé par

La nouvelle chaudière thermodynamique qui va révolutionner l'usage du gaz naturel dans les habitats et dans le tertiaire a été récompensée par Ségolène Royal en marge de la COP21. La start-up nîmoise à l'origine du projet a pu compter notamment sur son partenariat avec GrDF (groupe Engie) et sur l'arrivée d'Anne Lauvergeon à la tête de son conseil d'administration.    

BoosHeat fait parler d'elle depuis quelques temps déjà puisque la chaudière thermodynamique qui représente une réelle rupture technologique sur le marché des chaudières classiques a déjà reçu de nombreux trophées saluant son aspect des plus novateurs : conjuguer le gaz et les énergies renouvelables pour diminuer par 2 la consommation énergétique dans les ménages ou dans le tertiaire. Une révolution technologique qui tombe à point nommée avec la COP21 et les objectifs que se sont fixé les états en termes de limitation du réchauffement climatique : plus grande sobriété environnementale, diminution des émissions de gaz à effet de serre, définition d'un nouveau bouquet énergétique, développement des énergies renouvelables, diminution de l'usage du charbon...La nouvelle chaudière BoostHeat entre ainsi de plain-pied dans la nouvelle politique environnementale que la France s'apprête à définir. A ce titre, Ségolène Royal a décerné à l'entreprise de Nîmes du même nom le prix de l'appel à projets "Climatisation et froid du futur". Car l'un des grands enjeux à venir pour les prochaines années et décennies de mettre en place une gestion plus performante du chauffage dans les foyers et les locaux professionnels, point crucial au regard du fait que la climatisation et le chauffage représentent deux postes importants de consommation et de production d'énergie et donc d'émission de gaz à effet de serre, responsables entre autre du réchauffement climatique.

Un partenariat avec GrDF

Le fonctionnement de la nouvelle chaudière BoosHeat s'appuie sur la conjugaison jamais réalisée à ce jour entre la technologie des chaudières à condensation classique et celle de la pompe à chaleur. A l'inverse des chaudières traditionnelles qui reposent sur le principe de la combustion pour chauffer les radiateurs, BoosHeat se sert de la chaleur de la combustion du gaz naturel à haute température afin de faire tourner une compression de CO2 utilisée lors du cycle d'une pompe à chaleur. Cette innovation permet de réduire par deux la note énergétique et donc la consommation et d'augmenter le rendement du gaz naturel à un niveau proche de 200%.

Pour mener à bien son projet, BoosHeat a pu s'appuyer notamment sur un partenariat technique, technologique et commercial avec GrDF , filiale du groupe énergétique Engie. La branche technique d'Engie a ainsi suivi de près tous les avancements du projet depuis ses débuts, échangeant les savoir-faire avec la start-up et lui apportant conseil et soutien technologique. L'association entre un grand acteur du secteur au niveau national et une start-up innovante prouve également tout l'engagement de l'énergéticien français dans le développement de technologies visant à une plus grande sobriété environnementale. 

0 Commentaires

Laisser un commentaire

À la Une aujourd'hui